Actualités

Depuis septembre 2020, David Dauphin, titulaire depuis 2019 d'une Licence professionnelle "Gestion et édition de Fonds Iconographiques et Audiovisuels", a rejoint l'équipe de Cinémémoire pour un service civique jusqu'en avril 2021. Il a déjà apporté une précieuse contribution à notre projet A l'Ouest de la Provence, en nous mettant en contact avec un nouveau déposant qui a filmé des images de Grans en super 8(pour voir un extrait de l'un de ces films: https://www.facebook.com/cinememoiremarseille/videos/3685544941455 819.)                                                                                                                                                                                                                                                                     

Bienvenue et merci David!

Si vous aussi, vous souhaitez effectuer un service civique au sein de notre association, à partir de janvier 2021:

 

Soixante-dix ans après la parution d’"Un barrage contre le Pacifique", et alors que le passé colonial de la France suscite toujours des débats houleux, ce documentaire propose une relecture éclairante du chef-d’œuvre subversif de Marguerite Duras. 

Le 28 février 2020, Cinémémoire accueillait Oskari Lindfors, étudiant en cinéma à la faculté d'Helsinki, pour un stage de deux mois au sein de l'association. Durant les deux premières semaines, nous avons pu le former à la numérisation et à l'indexation des films. Puis, nous avons du réorganiser notre manière de travailler, et Oskari a décidé de continuer son stage depuis son appartement de Castellane, bien que son séjour à Marseille ne lui permettait plus d'explorer la région comme il l'avait prévu. Le voyage physique n'étant plus possible, il y a substitué un voyage dans notre fonds d'archives reflétant ce qu'il aurait pu voir.

Tuer les pèresLa journée d’études « Tuer les pères : Femmes derrière la caméra dans les films de famille », coordonnée par Bia Rodovalho & Giusy Sapio, propose une réflexion collective autour des images d’amateur tournées en famille. En affirmant et en perpétuant l’institution familiale dans sa configuration patriarcale, nucléaire et hétérosexuelle, le film de famille a contribué à reproduire les codes et les hiérarchies de genre et de sexualité de la société bourgeoise. En concevant le cinéma d’amateur comme une « technologie de genre » (De Lauretis, 1987), nous invitons des communications portant sur les images réalisées par des femmes-amatrices afin de découvrir et décortiquer leur propre « regard familial ».

Le 9 décembre 2019, IRCAV, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 - Salle Athéna, Maison de la recherche, 4, rue des Irlandais, 75005 Paris

Lien vers l'appel à contribution sur Calenda

Programme

9h00 : Accueil
9h15 : Mot des organisatrices Beatriz Rodovalho et Giuseppina Sapio
9h30 : Introduction de Guillaume Soulez (directeur de l’IRCAV) et Sébastien Layerle (directeur adjoint)

9h45 – 10h15
Roger Odin (Université Sorbonne Nouvelle)
Paroles d’un père cinéaste amateur
Introduction et modération du débat par Laurence Allard

10h15 – 11h
Alice Cati (Université Catholique de Milan)
Women and Genealogy: Kinship, Female Imaginary and Family Images

11h – 11h15
Échange avec la salle
Modération par Giuseppina Sapio

11h15 – 11h30
Pause

11h30 – 12h15
Annamaria Motrescu-Mayes (Université de Cambridge)
Resisting gendering while domesticating the male gaze: British women amateur filmmakers, 1930-1960s

12h15 – 12h30
Échange avec la salle
Modération par Beatriz Rodovalho

12h30 – 14h
Pause déjeuner (réservée aux intervenant.es)

Table ronde 1

14h00 – 14h30
Giuseppina Sapio
Femmes et films de famille : assujettissement, subjectivation et profanation
14h30 – 15h
Susan Aasman (Université de Groningen) & Tom Slootweg (Université d’Utrecht)
Resisting the Father’s Gaze and Voice: Fatherhood and Video
15h00 – 15h30
Beatriz Rodovalho
Films Out of the Closet : in Search of Lesbian Home Movies

15h30 – 15h45
Échange avec la salle
Modération par Clara Schulmann

15h45 – 16h00
Pause

Table ronde 2

16h00 – 16h30
Katharina Müller, Stefanie Zingl, Sandra Ladwig (Film Museum, Vienne)
Amateurinnen. Sur la perte de contrôle comme la meilleure façon de tuer les pères
16h30 – 17h00
Marta Alvarez (Université de Bourgogne Franche-Comté)
Questionner les représentations : réappropriations de films de famille dans le documentaire espagnol contemporain
17h00 – 17h30
Agnès Le Courtois O'Martins et Claude Bossion (Cinémémoire)
Femmes cinéastes amateur dans la collection de Cinémémoire

17h30 – 17h45
Échange avec la salle
Modération par Valérie Vignaux

17h45 – 18h00
Conclusion

pdf buttonTélécharger le programme

 
Comment vivait-on et à quoi ressemblaient les quartiers de Noailles, La Plaine, la Belle de Mai, Le Panier...avant l'an 2000?
 
Vous avez, quelque part dans votre cafoutch', conservé des films tournés par vous-même, par votre grand-mère, par votre père, par un inconnu...au 20ème siècle dans le centre ville de Marseille ?
Nous les numérisons pour vous!
 
Les films collectés seront diffusés lors de ciné-enquêtes entre l'automne 2019 et le printemps 2020, dans différents lieux et quartiers du centre ville de Marseille.
Lors des ciné-enquêtes, des films d'archives de la collection de Cinémémoire tournés dans le quartier sont présentés au public.
Les spectateurs sont invités à témoigner sur les lieux filmés depuis les années 1920, à s'exprimer sur les images manquantes dans la sélection qui leur est présentée, à apporter leurs films pour contribuer à la prochaine ciné-enquête, et à débattre sur l'image du quartier et son histoire au regard de ces petits films, tournés par les habitants, les touristes, les cinéastes amateurs ... à confronter leur mémoire intime à la mémoire collective, tout en construisant une histoire animée de leur quartier...
 
Si vous souhaitez accueillir une ciné-enquête dans votre lieu, qu'il s'agisse d'une salle de cinéma, d'un café, d'un théâtre, d'un centre d'animation, ou de tout autre espace accueillant un public de proximité,
Si vous souhaitez voir vos films dans l'une de nos ciné-enquêtes sur le centre ville de Marseille,
Si vous souhaitez contribuer à identifier des lieux et des événements de l'histoire locale dans les films de notre collection...
n'hésitez pas à nous contacter!
 
Belsunce, années 30
séquence n°107-051
film 9,5mm, noir et blanc, silencieux


Les rameaux à Notre Dame du Mont, 1947-1948
séquence n°651-006
film 9,5mm, noir et blanc, silencieux, cinéaste: Jean Jullien


Enfants au port et à Noailles, années 50

extrait de la séquence n°422-017
film 16mm, noir et blanc, silencieux, cinéaste: Marius Penna


La Charité, le Panier, 1962
séquence n°870-005
film 8mm, couleur, silencieux


La Plaine, 1963
séquence n°280-013
film 8mm, couleur, silencieux

 
Majorettes à la Belle de Mai, 1972
extrait de la séquence n°976-005
film super 8, couleur, silencieux, cinéaste: L.N.