Actualités

Dans le cadre du Master "Concepteur Réalisateur de documenataires" à l'ENS Paris Saclay - INA, les étudiants sont invités à utiliser les archives du mémorial du camp de Rivesaltes pour réaliser un film. Margaux Basch a choisi de diversifier ses sources en insérant 2 minutes 32 secondes de films issus de la collection de Cinémémoire. Merci aux déposants de ces films tournés en Algérie, entre 1955 et 1962!

La 4ème édition des Rencontres cinématographiques Écrans/Mémoires: du jeudi 25 novembre au dimanche 28 novembre, au Mémorial du Camp de Rivesaltes.

Au programme lors de ces 4 jours : de nombreuses projections de films, un concert, une master class, ainsi que plusieurs rencontres avec des réalisateurs et professionnels du cinéma.
 
 
La programmation complète du festival est à retrouver sur le site du Mémorial du camp de Rivesaltes: https://www.memorialcamprivesaltes.eu

A lui seul, Frantz Fanon incarne toutes les problématiques de l’Histoire coloniale française. Résistant martiniquais, il s’engage, comme des millions de soldats coloniaux, dans l’Armée Libre par fidélité à la France et à l’idée de liberté qu’elle incarne pour lui. Écrivain, il participe au bouillonnement de la vie de Saint-Germain avec Césaire, Senghor ou encore Sartre, débattant sans relâche sur le destin des peuples colonisées. Médecin, il révolutionne la pratique de la psychiatrie allant chercher dans les rapports de domination des sociétés coloniales les fondements des pathologies de ses patients de Blida. Militant, il rassemble par son action et son histoire, les colères des peuples écrasés par des siècles d’oppression coloniale.

Mais au-delà de ce parcours exceptionnel qui rend sensible la permanence du colonialisme français des petites Antilles aux portes du désert Algérien, il laisse une œuvre incomparable qui lui vaut être aujourd’hui l’un des auteurs français les plus étudiés Outre-Atlantique. 

Un documentaire de 52 minutes réalisé par Audrey Maurion et Mathieu Glissant et produit par Elephant Adventures.

1 minute et 4 secondes de films de la collection de Cinémémoire, tournés en Algérie, en Indochine et au Ghana ont été utilisées pour ce documentaire. Merci aux déposants: Roland Chapuis, Adrienne Chaffarod, Juliette et Gaël Dencuff et Henry Pagot.

Diffusion TV le 7 novembre 2021 à 22h 35 sur France 5 et en replay jusqu'au 14 décembre 2021 sur france.tv

À l’occasion du double anniversaire de sa mort  (il y a trente ans) et de sa naissance (il y a cent ans), Yves Jeuland, admirateur inconditionnel, consacre à Yves Montand un documentaire exceptionnel (sélectionné au dernier Festival de Cannes – Cannes Classics), en forme d’inventaire affectif et nostalgique. Music-hall, chanson, cinéma, amours et engagements politiques : une traversée tumultueuse du XXe siècle.

Avec la conquête de l'Algérie, qui débute en 1830, commence pour la France un siècle d'expansion sans précédent, qui va permettre au pays de se constituer un empire colonial couvrant une partie de l'Afrique et de l'Asie. Une expansion menée au nom du "progrès" et sous couvert de "missions civilisatrice". Mais en réalité, ces conquêtes territoriales ont été le résultat de campagnes militaires particulièrement violentes. Car, là où la France a tenté de planter son drapeau, elle a dû faire face à une résistance acharnée, de l'Algérie à l'Afrique noire, puis de l'Indochine au Maroc.

Le Mémorial du Camp de Rivesaltes, situé sur les communes de Rivesaltes et Salses-le-Château dans les Pyrénées-Orientales, rend hommage aux personnes incarcérées ou hébergées dans ce camp au gré des événements historiques: la guerre d’Espagne, la Seconde Guerre mondiale et les guerres de décolonisation.

Né à Barcelone, Josep Bartolí est dessinateur et caricaturiste. Il est un partisan convaincu de la République, qu’il défendra armes et crayons à la main. En 1936, il fonde le syndicat des dessinateurs de presse de Catalogne et devient, pendant la guerre d’Espagne, commissaire politique. Après la chute de Barcelone, Bartolí s’exile en France le 14 février 1939, lors de la Retirada. Il est interné dans plusieurs camps différents, dont Saint-Cyprien et Agde.

Une exposition exceptionnelle consacrée à l’œuvre de cet artiste et combattant antifranquiste s'y tiendra toute l'année, à partir du vendredi 24 septembre 2021. A travers une sélection de plus de 150 oeuvres, l'exposition met en perspective des réalisations majeures de Bartolí, toujours inspirées par l'exil, son engagement et ses combats.

Vous pourrez y découvrir un extrait de 7 secondes du film "Traversée du Detroit de Gibraltar", issu du fonds Petot.