Actualités

Dans le cadres du colloque "Regards croisés sur une cinémathèque à Marseille", Claude Bossion, réalisateur et directeur de Cinémémoire, sera à la table ronde "la dynamique cinématographique territoriale", le samedi 14 mai à 14h30 à "la halle" Coco Velten à Marseille

La MJC Prévert d'Aix en Provence a fait don à Cinémémoire en 2021 de 136 films et vidéos tournés principalement lors d'ateliers intitulés "Le ciné des jeunes", entre les années 1970 et 2000. Cinémémoire en a numérisé une grande partie, et une sélection de ces films sera présentée à l'occasion de cet anniversaire qui se déroulera sur deux week-end de spectacles et de festivités. Agnès O'Martins, documentaliste de Cinémémoire, sera présente à cette projection pour une rencontre avec les "jeunes" cinéastes et acteurs de ces films.

En mai 1943, Ernst Kaltenbrunner, le nouveau chef de l'Office central de la sécurité du Reich, remet à Hitler un rapport qui décrit dans le détail l'organisation de la Résistance française. En effet, pendant la Seconde Guerre mondiale, la plupart des réseaux de la Résistance ont été infiltrés par des traîtres, les "V Man" (hommes de confiance) au service de l'occupant. Les Allemands avaient érigé la trahison en système et le recrutement de Français prêts à les renseigner était alors une de leurs priorités. Ce sont ces Français, dont le nombre est estimé entre 20 000 et 30 000, qui ont porté des coups terribles à la Résistance.

En écho à l’exposition Juifs et musulmans, de la France coloniale à nos jours, des DJs de la scène électro-orientale, Kasbah, Paloma Colombe et Sharouh, viendront mixer sur des images d’archives montées par Jérémie Bernaert nous plongeant dans des fêtes familiales et cérémonies emblématiques de ces deux communautés.
Merci à Mirabelle Fréville, qui a exploré la collection de Cinémémoire pour aboutir à cette sélection de films et aux déposants des films: Pierre Labé, Soraya Zenati, William Guedj, Charles Ezagouri.

Cette exposition, réalisée par l'équipe de chercheurs du projet européen ViCTOR-E (Visual Culture of Trauma, Obliteration, and Reconstruction in Post-World-War II Europe) regroupe des extraits de films, des documents d’archives et des témoignages qui éclairent la manière dont le cinéma a accompagné et documenté la Reconstruction de l'Europe après la seconde guerre mondiale.
Un extrait d'un film issu du fonds du Comité du Vieux Marseille, tourné à l'abbaye St Michel de Frigolet en 1957 y est intégré.
L'exposition est complétée par un dossier thématique plus complet visible sur l'European Film Gateway, dans lequel 26 films de Cinémémoire sur cette thématique sont proposés à la consultation.