cinememoire.net

BILAN DES ATELIERS A ALGER

ATELIER PROJECTION AU MUSEE NATIONAL DU BARDO, ALGER, 15 NOVEMBRE 2008

Projection musée Bardo: Claude Bossion présente cinémémoirephoto:Agnes O'Martins

Outre les suggestions et interrogations concernant l’utilisation des images d’archives amateurs, les questions ont porté sur les choix du réalisateur, dont les intentions se reflètent dans la sélection des images et dans le travail du son. Les interventions ont souligné que le caractère patrimonial des images était mis en évidence au regard des changements qui ont eu lieu depuis l’indépendance.
L’imaginaire et la réalité coloniales s’entrecroisent pour mettre en évidence la question que cela pose et non le jugement moral.
Les interventions du public nous ont permis de corriger certaines dates, ou d’avoir plus de précisions sur des lieux ou des événements. Quelle analyse et quelles informations tirer de ces images non commentées et non montées ?

Aujourd’hui, des réalisateurs algériens se demandent comment, en tant qu’algérien, utiliser ces images pour raconter leur propre histoire.

Au cours de cet atelier nous avons pu rencontrer des réalisateurs (Abdelnour Zahzah) mais aussi des étudiants et des professeurs d’histoire ( Daho Djerbal) intéressés par notre démarche, et avec qui nous tenterons  mettre en place de nouveaux projets.

Cet événement a été relayé par la presse: El Watan, Le soir d’Algérie, Zoom d’Algérie, la radio
(radio 3 – interview diffusée le 16 novembre) et la télévision, Canal Algérie émission Bonjour l’Algérie diffusée le 17 novembre).

Nous tenons à remercier le Centre Culturel français d’Alger, l' Ambassade de France, la Fondation Cimetta, l'Association Aflam et l' Association Chrysalide, sans qui ces projections n'auraient pu avoir lieu.

 

Vous êtes ici: Algérie Une histoire à partager