La partie la plus ancienne des archives de l’ORTB (Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin) a été gravement endommagée, et en partie détruite.

En 2008, nous avons trouvé, entreposés au fond du terrain de l'ORTB, un stock de films 16mm et de bandes magnétiques: les dernières archives de la télévision sur ce ENGINE de support, dans un état de dégradation tel qu’on peut difficilement parler de restauration d’archives dans ce cas.

Curieux de savoir ce que contenaient ces films, qui, bien que très endommagés, conservaient encore des bribes d'images, nous avons entamé une réflexion sur la manière dont les informations enregistrées initialement sur ces bobines 16mm et ces bandes magnétiques sonores, soumises aux intempéries pendant plusieurs années, pourraient être restituées.


Archives films 16mm ORTB-Photo Agnès O'MartinsArchives films 16mm ORTB photo Agnès O'MartinsArchives films 16mm ORTB photo Agnès O'Martins
Archives films 16mm ORTB photo Agnès O'MartinsArchives films 16mm ORTB photo Agnès O'MartinsArchives films 16mm ORTB photo Agnès O'Martins
Archives films 16mm ORTB photo Agnès O'MartinsArchives films 16mm ORTB photo Agnès O'MartinsArchives films 16mm ORTB photo Agnès O'Martins

« La conservation de notre monde est une perpétuelle création »
J.L Borges, Histoire de l’éternité

Une archéologie du XXe siècle : l’exhumation de la mémoire audiovisuelle.

A l' emplacement où se trouvait le stock de films en 2008, de nouveaux locaux sont en construction, en vue de la prochaîne coupe du monde de football en Afrique du Sud.
Seules restent des boîtes vides...
Une enquête avec Godefroy Macaire Chaabi dans les locaux de l'ORTB nous a permis de confirmer ce que nous craignions: tous les films 16mm stockés à l'ORTB auraient été détruits récemment.
Tous...Sauf un. Nous l'avons trouvé légèrement enfoui dans le sable, et avons décidé de le sauver.

Qu'allons-nous y découvrir? Comment procéder pour restituer cette archive en l'état?

Film 16mm couleur virées rouge Photo Agnès O'Martins film 16mm de l'ORTBLe dernier film 16 de l'ORTB Photo Agnès O'Martins

 

Une expérience artistique sur la conservation et la transformation de la mémoire

Chaque photogramme sera photographié,ce film ne pouvant plus être traité par des procédés de télécinéma classiques. Il risquerait d'endommager les machines, car il ne peut pas être nettoyé sans subir de nouvelles dégradations.

La transformation physique du support argentique fera partie intégrante du résultat, le processus de dégradation des données venant se superposer comme une information supplémentaire à cette archive en état de décomposition arrêtée.

Ces images seront données à voir dans une installation multimédia permettant des approches multiples à un questionnement sur la conservation, l’utilisation, et la sauvegarde des documents d’archives :le support du film altéré, par son esthétique de la disparition, induit une réflexion sur la création de l’histoire.