cinememoire.net

exploration post-coloniale

 

Explorations - post-coloniales

Un mercredi par mois à18h30, à l'auditorium de l'Alcazar
présenté par Claude Bossion et proposé par le département Civilisation et Cinémémoire, en partenariat avec la Cinémathèque de Marseille

En 2013, le cycle Mémoires méditerranéennes, dédié en 2012 à l'Algérie devient Exploration post-coloniale, et s'élargit à toute l'Afrique.

Cinémémoire et le département civilisation et histoire de l'Alcazar proposent de décrypter les prolongements contemporains de l'histoire coloniale à partir de projections de films documentaires, de fictions, de ciné-concerts…
Nous nous attacherons principalement à observer dans les archives cinématographiques l'image que l'on nous donne des colonisés, afin de mettre en évidence les mécanismes complexes qui structurent la relation entre colonisé et colonisateur.

Chaque séance du cycle est composée d'un ou plusieurs extraits d'archives du fonds Cinémémoire.


ceremonie massa, nord cameroun, film d'archive amateur, 1961
Mercredi 13 novembre 2013 à 18h30

Cérémonie Massa
, nord Cameroun, 1961, 5 min, film d'archive amateur, collection Cameroun, Cinémémoire

 
Cameroun, autopsie d'une indépendance
Réalisation: Gaêlle Le Roy et Valérie Osouf, 2008, production: Program 33, France 5, 52 min
En présence de Valérie Osouf, réalisatrice.
 
Le 1er janvier 1960, le Cameroun accédait à l'indépendance et s'émancipait, officiellement sans heurt, de la tutelle française. Dans les faits, c'est une tout autre histoire qu'exhument Gaëlle Le Roy et Valérie Osouf. Historiens, politiques et victimes d'une sanglante répression orchestrée depuis Paris témoignent.
C'est une guerre dont on ne parle jamais. Du milieu des années 50 à la fin des années 70, la décolonisation du Cameroun s'est faite dans la violence… en silence. Contrairement à l'Indochine ou à l'Algérie, rares sont ceux qui ont eu vent de la tragédie qui s'y est jouée, "comme s'il y avait une chape de plomb sur l'Afrique noire".
Au fond, il ne s'est peut-être rien passé parce qu'il n'y a pas d'hommes là-bas. C'est une question que l'on peut vraiment se poser : on ne peut pas faire une tempête dans un verre d'eau parce que des nègres ont été massacrés...", pointe Moukoko Priso, secrétaire général de l'UPC (Union des populations du Cameroun).



Explorations
- post-coloniales
Un mercredi par mois à18h30, à l'auditorium de l'Alcazar

Prochaine projection:
11 décembre 2013 - Amateurs d'indépendances, Claude Bossion et Agnès O'Martins, 2010, 52 min

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

BMVR ALCAZAR Marseille

Alcazar, bibliothèque de Marseille à vocation régionale
58 Cours Belsunce, 13001 Marseille
Tél. : 04 91 55 90 00
Fax : 04 91 55 23 44


cinememoire Cinémémoire
11, rue du Commandant Mages, 13001 Marseille
Tél. : 04 91 62 46 30
contact : infocm-at-cinememoire.net

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous êtes ici: Diffusion Mémoires Partagées Exploration post-coloniale Exploration post-coloniale 09: films d'archives du Cameroun