étang de berre barque avec perche de navigation

Une des particularités de la ville d'Istres est qu'elle soit entourée de plusieurs étangs, l'étang de Rassuen et l'étang d'Entressen. Mais aussi à cheval sur deux autres, l'étang de Berre et l'étang de l'Olivier.
Parler d'Istres sans parler de ces derniers serait donc passer à cotés d'une part essentielle de l'identité de la ville. Ces étangs ont autant modelé l'activité de ses habitants que son histoire.
Bien que longtemps pollués par les industries de la région, ces plans d'eau restent dans le cœur des habitants d'Istres des lieux de vie et de loisirs incontournable.
On peut s'en rendre compte grâce aux nombreux « cabanons » construits autour de l'Etang de l'Olivier par les familles istréennes, mais aussi par la construction du port de plaisance, le port des Heures Claires dès 1958.
Bien que souvent associés aux loisirs, les étangs n'en restent pas moins des lieux de légendes qui ont eux aussi façonné l'image de la ville. La plus célèbres d'entre elles est celle de la Coulobre, créature mi-dragon mi-couleuvre, sommeillant dans les eaux profondes de l'étang de l'Olivier. La créature vit aussi dans le cœur de tous les Istréens qui l'ont adoptée comme un des symboles de la ville. On peut notamment croiser la créature sur la fontaine des dragons dans le Vieil Istres, mais aussi en tant que mascotte de l'Office du Tourisme.

Pêche aux coquillages et barbecue dans la baie de Fos
Extrait des séquences n° 842-016 et 842-023, super 8, couleur, silencieux, années 60, cinéaste: Jean Lilamand, déposante: Annie Clerc

Vacances 1969: En famille au cabanon "Evasion", en bordure de l'étang de Berre
Séquence n° 843-007, super 8, couleur, silencieux, 1969, cinéaste: Roland Leguennou


Caméra en promenade: les étangs de Bolmon, de Lavalduc et de Citis
Séquence n° 680-020, super 8, couleur, silencieux, années 70, cinéaste: Jean-Maurice Zacon