Films d'archives de la Provence

 

La Provence filmée par les cinéastes amateurs

De la Côte-d'Azur à la Camargue, de Marseille à la Drôme Provençale, le cinéaste amateur filme un certain tourisme intérieur, dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, les Hautes-Alpes, le Var et le Vaucluse.

La visite des sites incontournables de la Provence fait partie des classiques: les vestiges archéologiques de l'époque romaine, les arènes d'Arles, Glanum à Saint Rémy de Provence... Les images animées se figent pour montrer les monuments des Baux de Provence, le pont d'Avignon, la cité des papes, la promenade des Anglais, les arènes de Fréjus, le cours Mirabeau à Aix en Provence, le château d'If, le Palais Longchamp, Notre-de-Dame de la Garde, symbole de Marseille.

Chaque génération de cinéaste filme et refilme les mêmes lieux en nous montrant l'évolution des pratiques culturelles et de loisirs. Bien souvent, avec l'apparition des clubs amateurs, le cinéaste amateur s'éloigne des sujets familiaux pour affirmer qu'il ne fait plus du cinéma de famille mais qu'il devient semi-professionnel. Ici le cinéaste trouve un sujet et le traite : La culture du riz en Camargue, la construction du métro de Marseille, l'évolution des tramways à Marseille de 1920 à nos jours, les inondations en 1973... Autant de films qui deviennent au fil du temps des témoignages sur la région Provençale.

 

Rendez-vous d’archives
L’eau en Provence

Cycles de projections de films rares sur l’histoire locale
Vendredi 25 février 2011 - 17h (en présence du réalisateur Jacques Hubinet)
à L’Alcazar

Proposés par le département documentation régionale de l’Alcazar BMVR
En partenariat avec Cinémémoire et la Cinémathèque de Marseille

Cinémémoire, la cinémathèque des films amateurs de Marseille, a créé depuis quelques années, avec la Cinémathèque de Marseille, les Rendez-vous d’archives, une programmation régulière sous forme de cycles bi-mensuels sur des thématiques liées à l’histoire de Marseille et de la région PACA. Il s’agit de rencontres, sur le modèle des cabinets de collectionneurs du XIXème siècle, pendant lesquelles des films rares issus de fonds privés sont projetés et commentés à l’Alcazar.

1er cycle : L’eau en Provence
25 février 2011 à 17h


La maîtrise de l’eau a toujours été une préoccupation vitale pour la région provençale, victime de deux phénomènes contradictoires : la sécheresse et le manque d’eau d’une part, les inondations et les crues d’autre part. Les hommes ont transformé le paysage pour amadouer cet élément naturel et en faire un allié, mais la nature a parfois repris ses droits…
Les films présentés témoignent de cette dualité et du rapport complexe et pluriel qu’ont entretenu les provençaux avec l’eau :

femmes sur barque années 1920 Loisirs aquatiques : rivières, barques, étangs (10min)
Court métrage réalisé par Cinémémoire à partir de ses collections d’archives film amateur
Dans les films de famille, on retrouve beaucoup de moments de détente immortalisés sur la pellicule. Cinémémoire conserve des images de baignades et balades en barques sur les lacs de Provence des années 20 à nos jours.


homme nettoyant outil à la fontaine Fontaines en Provence (2min30)
Court métrage réalisé par Cinémémoire à partir de ses collections d’archives film amateur
Les cinéastes amateurs de Provence filment les fontaines des années 30 aux années 80. Ces édifices, humbles ou majestueux, au centre des villes et villages, sont le symbole de la vie (l’eau) et de la convivialité (la place centrale). Leur existence était vitale avant l’arrivée de l’eau courante dans les maisons, elles sont aujourd’hui admirées pour leur beauté et leur histoire.
inondations pelissanne Débordements à Pelissanne 1993 (11min)
de Raymond Menjelou
L’eau, ressource vitale, peut également devenir un élément naturel incontrôlable et provoquer des catastrophes parfois imprévisibles. Les cinéastes amateurs en ont parfois été les premiers témoins, comme Raymond Menjelou qui a filmé les inondations de Pelissanne en 1993.


homme avec seau les salles sur verdon Mémoire d’un village : Les Salles sur Verdon 1972-1974
(extraits 14min30) de Bernard Mariotti
1972 : Bernard Mariotti, cinéaste amateur, filme avec sa caméra super 8 un village du Var destiné à disparaître sous les eaux d’un lac artificiel. Le barrage de sainte Croix sur le Verdon va être mis en chantier et l’auteur enregistre au cours de ses balades le déroulement des travaux. En 2004, à l’occasion du 30ème anniversaire de l’évacuation des Salles-sur-Verdon, il réalise un documentaire à partir de son film super 8 qu’il offre aux anciens habitants.
construction barrage serre poncon Serre-Ponçon, 1955-1959 (22min)
de Jacques Hubinet, en présence du réalisateur
Collection Cinémathèque de Marseille. Production Les Films du Soleil
À cause de ses crues dévastatrices, la Durance était appelée « le fléau de la Provence ». Ce film commandé à la production Les Films du Soleil par EDF relate la construction du barrage de Serre-Ponçon débutée en 1955 et la « conquête » de l’homme sur la nature.

Les Rendez-vous d’archives en 2011

1er cycle : 28 janvier - 25 février 2011 : L'eau en Provence
2ème cycle : mars - avril 2011 : L'histoire de Marseille, (1920/1955)
3ème cycle : Mai - juin 2011 : C'était leur Patrie, images d'artistes marseillais
4ème cycle : septembre - octobre 2011 : Images de la Camargue
5ème cycle : novembre – décembre 2011 : L'aéronautique en Provence

Alcazar, bibliothèque de Marseille à vocation régionale
58 Cours Belsunce, 13001 Marseille
Tél. : 04 91 55 90 00 – Fax : 04 91 55 23 44
Rendez-vous d’archives
L’eau en Provence

Cycles de projections de films rares sur l’histoire locale
Vendredi 25 février 2011 - 17h (en présence du réalisateur Jacques Hubinet)
à L’Alcazar

Proposés par le département documentation régionale de l’Alcazar BMVR
En partenariat avec Cinémémoire et la Cinémathèque de Marseille

Cinémémoire, la cinémathèque des films amateurs de Marseille, a créé depuis quelques années, avec la Cinémathèque de Marseille, les Rendez-vous d’archives, une programmation régulière sous forme de cycles bi-mensuels sur des thématiques liées à l’histoire de Marseille et de la région PACA. Il s’agit de rencontres, sur le modèle des cabinets de collectionneurs du XIXème siècle, pendant lesquelles des films rares issus de fonds privés sont projetés et commentés à l’Alcazar.

1er cycle : L’eau en Provence
25 février 2011 à 17h


La maîtrise de l’eau a toujours été une préoccupation vitale pour la région provençale, victime de deux phénomènes contradictoires : la sécheresse et le manque d’eau d’une part, les inondations et les crues d’autre part. Les hommes ont transformé le paysage pour amadouer cet élément naturel et en faire un allié, mais la nature a parfois repris ses droits…
Les films présentés témoignent de cette dualité et du rapport complexe et pluriel qu’ont entretenu les provençaux avec l’eau :

femmes sur barque années 1920 Loisirs aquatiques : rivières, barques, étangs (10min)
Court métrage réalisé par Cinémémoire à partir de ses collections d’archives film amateur
Dans les films de famille, on retrouve beaucoup de moments de détente immortalisés sur la pellicule. Cinémémoire conserve des images de baignades et balades en barques sur les lacs de Provence des années 20 à nos jours.


homme nettoyant outil à la fontaine Fontaines en Provence (2min30)
Court métrage réalisé par Cinémémoire à partir de ses collections d’archives film amateur
Les cinéastes amateurs de Provence filment les fontaines des années 30 aux années 80. Ces édifices, humbles ou majestueux, au centre des villes et villages, sont le symbole de la vie (l’eau) et de la convivialité (la place centrale). Leur existence était vitale avant l’arrivée de l’eau courante dans les maisons, elles sont aujourd’hui admirées pour leur beauté et leur histoire.
inondations pelissanne Débordements à Pelissanne 1993 (11min)
de Raymond Menjelou
L’eau, ressource vitale, peut également devenir un élément naturel incontrôlable et provoquer des catastrophes parfois imprévisibles. Les cinéastes amateurs en ont parfois été les premiers témoins, comme Raymond Menjelou qui a filmé les inondations de Pelissanne en 1993.


homme avec seau les salles sur verdon Mémoire d’un village : Les Salles sur Verdon 1972-1974
(extraits 14min30) de Bernard Mariotti
1972 : Bernard Mariotti, cinéaste amateur, filme avec sa caméra super 8 un village du Var destiné à disparaître sous les eaux d’un lac artificiel. Le barrage de sainte Croix sur le Verdon va être mis en chantier et l’auteur enregistre au cours de ses balades le déroulement des travaux. En 2004, à l’occasion du 30ème anniversaire de l’évacuation des Salles-sur-Verdon, il réalise un documentaire à partir de son film super 8 qu’il offre aux anciens habitants.
construction barrage serre poncon Serre-Ponçon, 1955-1959 (22min)
de Jacques Hubinet, en présence du réalisateur
Collection Cinémathèque de Marseille. Production Les Films du Soleil
À cause de ses crues dévastatrices, la Durance était appelée « le fléau de la Provence ». Ce film commandé à la production Les Films du Soleil par EDF relate la construction du barrage de Serre-Ponçon débutée en 1955 et la « conquête » de l’homme sur la nature.

Les Rendez-vous d’archives en 2011

1er cycle : 28 janvier - 25 février 2011 : L'eau en Provence
2ème cycle : mars - avril 2011 : L'histoire de Marseille, (1920/1955)
3ème cycle : Mai - juin 2011 : C'était leur Patrie, images d'artistes marseillais
4ème cycle : septembre - octobre 2011 : Images de la Camargue
5ème cycle : novembre – décembre 2011 : L'aéronautique en Provence

Alcazar, bibliothèque de Marseille à vocation régionale
58 Cours Belsunce, 13001 Marseille
Tél. : 04 91 55 90 00 – Fax : 04 91 55 23 44