Films d'archives de la Provence

 

La Provence filmée par les cinéastes amateurs

De la Côte-d'Azur à la Camargue, de Marseille à la Drôme Provençale, le cinéaste amateur filme un certain tourisme intérieur, dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône, les Hautes-Alpes, le Var et le Vaucluse.

La visite des sites incontournables de la Provence fait partie des classiques: les vestiges archéologiques de l'époque romaine, les arènes d'Arles, Glanum à Saint Rémy de Provence... Les images animées se figent pour montrer les monuments des Baux de Provence, le pont d'Avignon, la cité des papes, la promenade des Anglais, les arènes de Fréjus, le cours Mirabeau à Aix en Provence, le château d'If, le Palais Longchamp, Notre-de-Dame de la Garde, symbole de Marseille.

Chaque génération de cinéaste filme et refilme les mêmes lieux en nous montrant l'évolution des pratiques culturelles et de loisirs. Bien souvent, avec l'apparition des clubs amateurs, le cinéaste amateur s'éloigne des sujets familiaux pour affirmer qu'il ne fait plus du cinéma de famille mais qu'il devient semi-professionnel. Ici le cinéaste trouve un sujet et le traite : La culture du riz en Camargue, la construction du métro de Marseille, l'évolution des tramways à Marseille de 1920 à nos jours, les inondations en 1973... Autant de films qui deviennent au fil du temps des témoignages sur la région Provençale.