Actualités

Au cours de l'atelier "Fictionnaliser l'archive#3, La légende de Gyptis et Protis", proposé par la réalisatrice Caroline Beuret et Cinémémoire, huit pensionnaires de la maison relais Labadié de l'association les Petits Frères des Pauvres ont revisité un film de fiction intitulé "Marseille Inconnue". Ce film issu du fonds de Cinémémoire est un film amateur tourné en 16mm et resté inachevé depuis les années 70. Certaines de ses séquences sont muettes. s'inspire du mythe fondateur de Marseille, l'histoire de Gyptis et de Protis, en questionnant la place de l'amour dans notre urbanité actuelle. L'atelier propose de réparer ce film qui s'inspire du mythe fondateur de Marseille, l'histoire de Gyptis et de Protis, en questionnant la place de l'amour dans notre urbanité actuelle.

Pour cela, il s'agissait de:
- Trouver les images d'archives du futur dans la ville
- Ecrire des dialogues, les jouer et faire du bruitage
- Monter le tout sous la direction du groupe
Ainsi, construire un film collectivement en redonnant vie à un film abandonné depuis 50 ans.

Le film « Marseille Inconnue » réalisé lors de l'atelier a fait l'objet d'une première projection à l'issue de l'atelier, à la pension de famille Labadié, avec l'équipe et les pensionnaires des Petits Frères des Pauvres.