Actualités

Interview d'Ahmed Zir
Images, passion, histoire, le film réalisé en 2010 par Ahmed Zir en résidence à Cinémémoire est diffusé pour la première fois en Algérie au festival d'Annaba Cinéma organisé par la direction de la culture de la ville de Annaba depuis 6 ans.

Comment ce film a t il été réalisé?
AZ : Images Passions histoire a été" réalisé au cours d'une résidence grâce à Cinémémoire qui, a fourni les archives qui ont servi au montage du film.
Il s'agissait de questionner l'histoire autrement, à partir d'archives cinématographiques qui ont été filmées en Algérie pendant la période coloniale. Le film se veut un regard et une expression du réalisateur d'après le regard et l'expression des gens qui ont vécu l'époque….
Par exemple, un militaire médecin a filmé un jour de marché à Tébessa pendant la guerre, alors qu'il faisait son service militaire. Ce document devient une référence sociologique de la population Algérienne et même plus puisque ces images montrent la condition des habitants mais ce qui m'a touché c'est le regard qui est sensible et sans complaisance sur la population.
A partir de cette séquence qui est centrale dans le film j'ai construit "images passion histoire", comme une histoire enseignée pour les jeunes générations.
De l'arrivée des Français en 1830 à 1962 date de retour de la majorité des Français.

Pour cette première projection de "images passions histoire" en Algérie quelles ont été les réactions du public?
AZ : Le film a été diffusé en ouverture du festival et la réaction des spectateurs a été très positive, en majorité des étudiants de l'université" de Annaba et certains artistes du théâtre de Annaba.
Le public ne s'attendait pas à ce qu'on leur raconte l'histoire de la colonisation française, 130 ans en douze minutes et sans commentaires. J'ai senti que les spectateurs étaient libres de leur interprétation vis à vis de l'histoire. Le film n'a pas laissé les gens indifférents, il y avait une grande curiosité de leur part.
Certains ont parlé de nostalgie, d'autres de poésie, mais tous ont compris mon propos qui est de transmettre cette histoire d'une manière non conventionnelle.

Les images que j'ai utilisées sont des films de familles imbriqués dans la grande histoire. C'est le montage et la technique qui donnent à ces images un sens universel. Au commencement du film on voit une belle nageuse qui plonge dans la méditerranée. C'est le symbole de la France qui traverse la mer pour coloniser l'Algérie. Pour les algériens la France est souvent associée à un nom de femme. `

Les spectateurs comprennent tout de suite cette histoire. L'image suffit.
Le plus beau commentaire que l'on m'a adressé c'est que j'ai réussi à raconter l'histoire de manière poétique.

Et quel sont tes projets?

Images passion histoire passera à Tiziouzou au festival Amazigh fin mars 2011 en attendant d'autres festivals en Europe comme celui de Bruxelles. D'autres projets sont en cours avec Cinémémoire et j'aimerai faire une suite au film, peut être une fiction, avec des archives familiales dans une fiction.

Marseille le 10/02/2011

jaquette amateur d'inépendances film

Le documentaire "Amateurs d’indépendances" réalisé par Claude Bossion et Agnès O'Martins avec les films amateurs de cinémémoire, sera projeté dans le programme "L’Afrique vue par..." du 22ème FESPACO, qui se tiendra à Ouagadougou du 26 février au 5 mars 2011. Acheter le DVD >>
Programme du Fespaco :http://www.fespaco.bf/

Du 17 mars au 14 avril 2011, a eu lieu la Semaine de la francophonie à Poznan en Pologne.
La Maison de la Bretagne a dédié les Journées de la Culture Française et de la Francophonie à l’Algérie.
Claude Bossion a été invité à cette occasion pour présenter le film Mémoire d'Outremer.
Acheter le DVD

tanger-1955

Mémoires Partagées 2011 : Le Maroc
Du 9 au 14 mai, la Cinémathèque de Tanger invite Cinémémoire pour une carte blanche constituée de 2 soirées de projection sur l'histoire coloniale, et d'un atelier de réalisation de film en 16mm avec de jeunes adultes marocains.
En savoir plus

tanger-1955

Mémoires Partagées 2011 : Le Maroc
Du 9 au 14 mai, la Cinémathèque de Tanger invite Cinémémoire pour une carte blanche constituée de 2 soirées de projection sur l'histoire coloniale, et d'un atelier de réalisation de film en 16mm avec de jeunes adultes marocains.
En savoir plus