Actualités

Immortels, une installation vidéo de Claude Bossion à la Chapelle Saint Sulpice, Istres

Claude Bossion, réalisateur et fondateur de Cinémémoire, cinémathèque de films inédits à Marseille, met en scène la mémoire cinématographique collectée au cours de trois années d’immersion dans la ville d’Istres. En arpenteur d’images, il fait jaillir de ces films devenus patrimoine les souvenirs intimes des Istréens.
La machine d’immortalité mise en route par le cinéaste amateur assure la survivance des petits événements, des gestes, des manières d’êtres d’un temps passé au rythme du défilement des pellicules, un temps enregistré, projeté, rembobiné, devenu intemporel.

Une exposition réalisée dans le cadre du projet Arpenteurs d'Images / Enreg#Istres, en partenariat avec le Pôle Intercommunal du Patrimoine Culturel du Conseil de Territoire Istres
Ouest-Provence.


Une vidéo des images tournées lors du vernissage et de la conférence de Pascal Génot, un moment agréable d'échange inter générationnel. La beauté du lieu d'exposition permet d'autant plus de faire ressortir les œuvres des vidéastes amateurs mis en scènes par Claude Bossion.
Lien de la vidéo

Exposition du 11 avril au 16 mai 2018
Visite de l'exposition commentée par Claude Bossion, le 16 mai 2018 à 17h, sur réservation.
Prochaine conférence le 16 mai 2018 à 18H, par Roger Odin «La ville et les cinéastes amateurs» entrée libre, sur réservation.

Chapelle Saint-Sulpice
Chemin de Tivoli, étang de l’Olivier - 13800 Istres
infos + www.istres.fr/mediation ✆ 04 42 55 50 83
Horaires d'été: de 9h30 à 132h30 et de 15h à 19h

Télécharger le dossier de presse

Vingt ans après la victoire de l'équipe de France de football en Coupe du Monde, nous recherchons tout film et vidéo tournés pendant ces journées de liesse populaire. Que ces films aient été tournés en regardant le match à la télévision, dans les rues au milieu d'un bain de foule, ou aux stades, et plus particulièrement au stade vélodrome, ces films nous intéressent!

Le Comité du Vieux Marseille nous a confié un film: "l'Histoire du Stade Vélodrome", dans lequel vous retrouverez des images de 1998 à Marseille.

Si, vous aussi, avez filmé des images de la coupe du monde en 1998, n'hésitez pas à nous contacter pour déposer vos films!

 

Notre nouvelle machine de numérisation: la Müller HD

Depuis janvier 2018, Cinémémoire utilise un nouveau scanner de films, la Müller HD, qui permet de numériser les films de format super8, 8mm, 9,5 mm et 16mm au format .dpx, un format non compressé qui permet d'obtenir une suite d'images correspondant à chaque photogramme de la pellicule argentique.

L'acquisiton de cette machine, et l'utilisation de ce nouveau format pour l'archivage, nous contraint à revoir toute notre chaîne de traitement des données, depuis le stockage des fichiers .dpx jusqu'à leur encodage dans plusieurs formats de diffusion, du fichier HD en Prores non compressé, destiné aux diffusions et au montage jusqu'aux fichiers mp4 consultables sur ce site.

Nous numérisons actuellement les films qui nous ont été confiés en 2017, car nous avons accumulé beaucoup de retard suite au départ d'une partie de notre équipe en septembre dernier, leurs contrats aidés n'ayant pu être renouvelés. Mais à présent que notre nouvelle chaîne de traitement des films est en passe d'être fonctionnelle, nous sommes à nouveau en mesure de recevoir de nouveaux dépôts de films et de renumériser les films phares de nos collections. Ainsi, nous pouvons les redécouvrir et nous émerveiller devant la qualité des couleurs et des contrastes inhérents au support argentique, dont nous pouvons enfin nous approcher en numérique!

Si vous souhaitez numériser ou renumériser vos films super 8, 8 mm, 16 mm et 9,5mm, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.

Cinémémoire remercie la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, le Conseil Départemental des Bouches du Rhône, la Ville de Marseille et la Caisse d'Epargne, qui ont soutenu l'association pour l'acquisition de la Müller HD.

Pour Pascal Génot, les films de familles, faits à l'origine pour un usage privé au sein du cercle familial, ont acquis avec le temps une dimension patrimoniale publique à laquelle ils n'étaient pas a priori destinés. Depuis les années 1980, les cinématheques régionales jouent un rôle prépondérant dans ce processus de fabrication d'un nouveau patrimoine cinématographique et audiovisuel. Quels sont les usages de ces films dans ce contexte ? Quel(s) sens ces images prennent-elles pour le public contemporain ? Et comment deviennent-elles, peut-être plus que des traces du passé, des outils de la construction d'une identité territoriale ?

 

Pascal Génot est docteur en sciences de l'information et de la communication, spécialiste des liens entre patrimoine culturel et identités collectives. Il est l'auteur de l'ouvrage La Corse au regard du film amateur (2003) et enseigne la sociologie des publics à l'Université de Montpellier. Il est également scénariste de bande dessinée et a publié la trilogie Sans pitié, une BD «noire» entre Marseille et l’Algérie.

 

Conférence le 18 avril 2018 à 18h entrée libre, sur réservation :

Chapelle Saint-Sulpice

Chemin de Tivoli, étang de l’Olivier - 13800 Istres

✆ 04 42 55 50 83

Horaires d'été: de 9h30 à 132h30 et de 15h à 19h

Les « Arpenteurs d’images » continuent leurs actions à Istres de 2016 à 2018 autour de la collecte et de la valorisation du patrimoine audiovisuel de la commune avec  le projet Enreg#Istres