A l'occasion des Portes Ouvertes Consolat, le GEDEC, groupement d'employeur culturel, a ouvert les portes de ses locaux, partagés par Circuit-Court et Cinémémoire, les vendredi 9 et samedi 10 octobre 2009.

Un premier test pour notre espace de projection en devenir, "la plus petite salle de projection de Marseille" où Circuit-Court et Cinémémoire proposeront des projections régulières dès 2010.
Une vingtaine de places dédiées au cinéma expérimental, au documentaire, aux films d'artistes et aux archives cinématographiques.
Cet espace sera un lieu ouvert aux réalisateurs, aux artistes et aux professionnels du cinéma, qui pourront l'utiliser pour finaliser leurs créations, et pour y consulter les films de nos collections.

Pour la journée du 10 octobre 2009, organisée par Cinémémoire, les spectateurs ont pu découvrir les activités de la cinémathèque à travers 2 films:

POC2009

Portraits Intergénérationnels: un film réalisé par Sarah Ouazzani à l'occasion des ateliers vidéo intergénérationnels 2009.
Petits et grands ont pu ressentir le plaisir que chacun des participants a pu prendre à cet atelier, où la rencontre s'est faite autour du portrait: dessiné, photographié, filmé...et aboutir à la mise en scène collective d'un conte.
A l'année prochaine pour de prochains ateliers!

El Biar bateau au port de Marseille années 30

L'histoire de Marseille, filmée par les amateurs: ce montage, réalisé à partir des films de notre fonds, est une promenade dans la cité phocéenne, des années 20 aux années 60.
Nous avons proposé à Jacques Mouton, de la commission image du Comité du Vieux Marseille, de commenter les images en direct. Grâce à sa connaissance de l'histoire de la ville et de ses quartiers, il a pu improviser cette intervention, en découvrant les images en même temps que le public. Chacun allait d'ailleurs de son commentaire, en reconnaissant une rue, ou un événement marquant de l'histoire de la ville.


La soirée s'est cloturée par quelques extraits d'"archives du temps présent" filmées par Jacques Mouton en 2008 à Marseille.
On y voit les transformations de la ville, les chantiers, des lieux qui disparraissent et d'autres qui se construisent. Des documents précieux, pour l'histoire qui se construit au quotidien.


Merci à tous les participants, au public et aux organisateurs des Portes Ouvertes Consolat!

Rendez-vous dans trois mois, après quelques travaux, dans la plus petite salle de projection de Marseille.

Pour recevoir notre lettre d'information, contactez-nous>>>