Dans le cadre du projet Kiné Kino, porté par Cinémémoire, un atelier Cinéma et patrimoine s’est déroulé de janvier à mars 2018 au CFA BTP de Marseille. Il a mobilisé 13 apprentis dans l’écriture et la réalisation du film documentaire Le Jarret : le ruisseau le moins connu de Marseille.

 

Les apprentis accompagnés par l’équipe enseignante ont décidé de choisir un thème lié à la plomberie et à l’eau : Le Jarret. Cette artère automobile de Marseille est l’une des plus empruntées des marseillais, mais très peu connaissent son origine. En 1954, pour faire face à des problèmes sanitaires et de circulation, Gaston Deferre décide de faire recouvrir le Jarret et d’en faire une rocade. Les apprentis ont donc voulu partir à la recherche des zones découvertes du ruisseau et de raconter son histoire. Au cours des repérages préalables au tournage, l’équipe enseignante s’est rendu compte que le trajet que nous emprunterions passerait à proximité du site de l’ancien CFA BTP Louis Daniel. Nous avons alors décidé d’intégrer cette part de l’histoire du CFA BTP de Marseille qui a permis aux apprentis d’en savoir plus sur leurs homologues une quarantaine d’années en arrière (à l’aide des photographies d’archive du CFA).

 

Afin de créer « les images d’archives du futur » les apprentis ont arpenté leur ville à la recherche des images et des sons manquants pour leur film. Le tournage s’est étendu du parc du 26ième Centenaire à la piscine Vallier. Au cours de leurs voyages les jeunes ont été confrontés au bruit et à la circulation sur le Jarret mais ont aussi pu rencontrer des apprentis des années 70 au travers de photographies d’archives.

 

Au terme de l’atelier, le film Le jarret : le ruisseau le moins connu de Marseille d’une durée de 20 minutes 30 a été produit.