Actualités

Depuis septembre 2017, Cinémémoire est en pleine réorganisation : nouveau scanner pour la numérisation des films, nouveau système de stockage des fichiers, nouvelle équipe, nouveau site, nouvelles lettres d'information...
Un coup de neuf nécessaire pour que notre collection de films puisse continuer à évoluer, et pour pouvoir mettre en valeur, en les renumérisant, des films que nous conservons pour certains depuis plus de 20 ans.

Le scanner de films du HD au 4K:

Grâce à notre nouveau scanner de films, la Müller HD, nous numérisons les films 16mm, 9,5mm, 8mm et super 8mm au format .dpx, suite d'image reproduisant chaque photogramme de la pellicule, au format HD, mais aussi jusqu'au 4K.
N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez nous confier vos films à numériser ou à renumériser: en signant une convention avec Cinémémoire, les structures culturelles et les artistes de la région Sud peuvent bénéficier de tarifs préférentiels.
Les déposants et donateurs de films bénéficient également de tarifs réduits, en fonction de la convention qu'ils choisissent et des appels à film en cours: en 2019, nous numérisons gratuitement les films tournés dans le centre ville de Marseille, et plus particulièrement dans les quartiers de Belsunce, le Panier, la Joliette, la Belle de Mai, Noailles, la Plaine et Notre Dame du Mont.

Un nouveau système de stockage des fichiers:

Depuis janvier 2019, nous avons transféré toute la collection, soit 883 dépôts de films numérisés sous forme de fichiers vidéo, sur un serveur NAS en RAID1, qui vient remplacer les 4 baies de disques en RAID 5 où étaient stockés nos films jusque là. Cela nous a permis d'augmenter notre espace de stockage, ce qui devenait nécessaire pour que nous puissions stocker les fichiers renumérisés en HD et les nouveaux dépôts. De plus, la collection ainsi regroupée dans un seul volume est ainsi plus aisément consultable sur notre réseau interne, ce qui nous permettra de mieux gérer notre collection. A présent, nous allons entamer la copie de toute la collection ainsi réorganisée pour la stocker dans un second lieu afin de la sécuriser. Nous prévoyons, dans le courant de l'année 2019, si nous parvenons à réunir les moyens nécessaires, de faire l'acquisition d'un second nas, ce qui nous permettra d'automatiser les copies de sauvegarde et sécurisera ainsi entièrement la collection.

Une nouvelle équipe:

Depuis début 2019, nous avons accueillis deux nouveaux collaborateurs dans notre équipe, et cela change tout! Stéphanie s'occupe à présent de l'administration et de la comptabilité de Cinémémoire, et Gérard est notre nouveau technicien informatique. Ainsi, Claude peut de nouveau travailler sur le développement de nos projets et les créations, et Agnès recommencer à documenter et organiser la collection sans crainte des pirates informatiques, des oublis d'échéances administratives, et des crashs de matériel... Bienvenue à eux, et merci déjà pour le travail qu'ils ont accompli depuis janvier!

Un nouveau site internet, une nouvelle lettre d'information (qui à présent vous parviendra!) et des chantiers à venir...

En 2017 et 2018, nous avons du faire face à plusieurs reprises à des piratages de notre serveur. Nous avons, dans un premier temps, du mettre à jour notre site internet, qui était vulnérable aux attaques. Puis, notre serveur de mails ayant été attaqué puis blacklisté à l'automne 2018, nous avons du renoncer à vous informer, car nos courriels n'arrivaient plus dans la plupart des boites mails. Aujourd'hui, grâce à l'aide de Gérard, nous avons pu remettre notre serveur en état et le sécuriser, ce qui nous permet de repartir sur de bonnes bases. A présent, nous allons travailler sur le développement de notre base de donnée, ce qui nous permettra une meilleure indexation des films...

 

 

Durant trois ans, Cinémémoire a arpenté le territoire d'Istres à la recherche de films amateur et à la rencontre de ses habitants. En 2015, 18 films tournés à Istres étaient conservés par Cinémémoire. A présent, 136 films, tournés entre 1923 et l'an 2000, sont consultables via la recherche en ligne. Nous avons sélectionné quelques films remarquables, en abordant divers aspects de la vie Istréenne: du sport automobile à l'agriculture, en passant par la base aérienne, les parties de pêche sur les étangs...

Films d'archive d'Istres par thématiques

circuit-auto-miramas-années-30

hélicoptère base aérienne istres

istres sous la neige

étang de berre barque avec perche de navigation

Vivre à Istres La base aérienne Le circuit de Miramas Les étangs

chantier de terrassement istres

sports-istres-joute-provençale

agriculture-istres-fenaison-mecanisee

Petits et grands travaux Les sports L'agriculture

Enreg~Istres: une action patrimoniale à partir de films amateurs

circuit-auto-miramas-années-30

hélicoptère base aérienne istres

istres sous la neige

étang de berre barque avec perche de navigation

Enreg~Istres
un documentaire de
Claude Bossion
Immortels
une installation vidéo
de Claude Bossion
"La ville et
les cinéastes amateur"
Conférence de Roger Odin

Quand les films de famille
deviennent patrimoine

conférence de Pascal Génot

 

 

 

Au cours de l'atelier "Fictionnaliser l'archive#3, La légende de Gyptis et Protis", proposé par la réalisatrice Caroline Beuret et Cinémémoire, huit pensionnaires de la maison relais Labadié de l'association les Petits Frères des Pauvres ont revisité un film de fiction intitulé "Marseille Inconnue". Ce film issu du fonds de Cinémémoire est un film amateur tourné en 16mm et resté inachevé depuis les années 70. Certaines de ses séquences sont muettes. s'inspire du mythe fondateur de Marseille, l'histoire de Gyptis et de Protis, en questionnant la place de l'amour dans notre urbanité actuelle. L'atelier propose de réparer ce film qui s'inspire du mythe fondateur de Marseille, l'histoire de Gyptis et de Protis, en questionnant la place de l'amour dans notre urbanité actuelle.

Pour cela, il s'agissait de:
- Trouver les images d'archives du futur dans la ville
- Ecrire des dialogues, les jouer et faire du bruitage
- Monter le tout sous la direction du groupe
Ainsi, construire un film collectivement en redonnant vie à un film abandonné depuis 50 ans.

Le film « Marseille Inconnue » réalisé lors de l'atelier a fait l'objet d'une première projection à l'issue de l'atelier, à la pension de famille Labadié, avec l'équipe et les pensionnaires des Petits Frères des Pauvres.

 

 
La commission images du Comité du Vieux Marseille sillonne chaque année la ville à l'affut des événements, des aménagements, des transformations qui marqueront la ville durablement. Infatigable marcheur, cinéaste curieux de tout, Jacques Mouton nous permet, grâce à ses chroniques qu'il réalise avec une petite équipe de cameramen passionnés de patrimoine et de leur ville, de revenir d'un pas en arrière sur les années écoulées. Si on a raté quelque chose, ils y étaient, et en première ligne...
 
Les vidéos manquantes seront mises en ligne d'ici la fin de la semaine...
 
Le magazine vidéo 2007

 
Le magazine vidéo 2008
 
Le magazine vidéo 2010

 
Le magazine vidéo 2011


Le magazine vidéo 2012

 
Le magazine vidéo 2013
 
 
Le magazine vidéo 2014

 
Le magazine vidéo 2015

 
Le magazine vidéo 2016

 
Le magazine vidéo 2017

 
Comment vivait-on et à quoi ressemblaient les quartiers de Noailles, La Plaine, la Belle de Mai, Le Panier...avant l'an 2000?
 
Vous avez, quelque part dans votre cafoutch', conservé des films tournés par vous-même, par votre grand-mère, par votre père, par un inconnu...au 20ème siècle dans le centre ville de Marseille ?
Nous les numérisons pour vous!
 
Les films collectés seront diffusés lors de ciné-enquêtes entre l'automne 2019 et le printemps 2020, dans différents lieux et quartiers du centre ville de Marseille.
Lors des ciné-enquêtes, des films d'archives de la collection de Cinémémoire tournés dans le quartier sont présentés au public.
Les spectateurs sont invités à témoigner sur les lieux filmés depuis les années 1920, à s'exprimer sur les images manquantes dans la sélection qui leur est présentée, à apporter leurs films pour contribuer à la prochaine ciné-enquête, et à débattre sur l'image du quartier et son histoire au regard de ces petits films, tournés par les habitants, les touristes, les cinéastes amateurs ... à confronter leur mémoire intime à la mémoire collective, tout en construisant une histoire animée de leur quartier...
 
Si vous souhaitez accueillir une ciné-enquête dans votre lieu, qu'il s'agisse d'une salle de cinéma, d'un café, d'un théâtre, d'un centre d'animation, ou de tout autre espace accueillant un public de proximité,
Si vous souhaitez voir vos films dans l'une de nos ciné-enquêtes sur le centre ville de Marseille,
Si vous souhaitez contribuer à identifier des lieux et des événements de l'histoire locale dans les films de notre collection...
n'hésitez pas à nous contacter!
 
Belsunce, années 30
séquence n°107-051
film 9,5mm, noir et blanc, silencieux

Les rameaux à Notre Dame du Mont, 1947-1948
séquence n°651-006
film 9,5mm, noir et blanc, silencieux, cinéaste: Jean Jullien


Enfants au port et à Noailles, années 50

extrait de la séquence n°422-017
film 16mm, noir et blanc, silencieux, cinéaste: Marius Penna


La Charité, le Panier, 1962
séquence n°870-005
film 8mm, couleur, silencieux


La Plaine, 1963
séquence n°280-013
film 8mm, couleur, silencieux

 
Majorettes à la Belle de Mai, 1972
extrait de la séquence n°976-005
film super 8, couleur, silencieux, cinéaste: Laurent Nicosia