Cinéma et patrimoine en milieu éducatif

Depuis sa création en 2001, Cinémémoire associe le public à sa démarche de collecte et de valorisation du patrimoine cinématographique. La valorisation des films d'archives passe non seulement par la découverte de films rares et inédits lors des projections publiques, mais aussi par des ateliers pratiques, permettant, par l'apprentissage du cinéma, d'appréhender l'évolution des techniques et un peu plus d'un siècle d'histoire, locale et internationale.
Les activités en milieu scolaire permettent aux élèves de découvrir l'archive cinématographique sous plusieurs angles, en lien avec le territoire et les programmes étudiés, à l'école primaire, au collège et au lycée.

 

Atelier de réalisation audiovisuel avec la classe de 4ème de Madame Marie-Anne Pons Chatelain, du Collège André Malraux.

Cet atelier pédagogique Kinékino, a été conçu et coordonné par Claude Bossion.

L'objectif étant de donner aux élèves les outils nécessaires à l'utilisation d'une base de données filmique. Les collègiens sont amenés à arpenter la base de données, à la recherche d'archives représentant des lieux de leur quartier:  le dépot du métro et la station de La Rose, le quartier de Frais-Vallon, Cérémonie à la chapelle Notre Dame du Chateau à Allauch, ...

 

 

Pour ce premier atelier vidéo de l'année, l'association cinémémoire à travaillé avec la classe de sixième 2 du Collège Matagots à la Ciotat.


L'objectif étant de donner aux élèves les outils nécessaires à l'utilisation d'une base de données filmique. L'analyse des images de ces archives  à permis aux collégiens de s'interroger sur les représentations de nos lieux de vie et de répondre à la question : Quelles sont les images qui manquent à cette sélection 
En a résulté une quête autour des images et des sons manquants aux alentours du collège.

gpmm

 

L'exposition est visible jusqu'au 10 juin 2016 dans le hall D'accueil du GPMM de 9h à 17h.

Voir les détails du projet>>

Après Chateau Forbin à Marseille, on continue sur la même dynamique avec la mise en place d'ateliers de sensibilisation au patrimoine cinématographique et de pratique de la vidéo dans le collège Mistral à Arles.


L'objectif étant de donner aux élèves les outils nécessaires à l'utilisation d'une base de données filmique. L'analyse des images de ces archives va permettre aux collégiens de s'interroger sur les représentations de nos lieux de vie et de répondre à la question : Quelles sont les images qui manquent à cette sélection 
En résultera une quête autour des images et des sons manquants aux alentours du collège.

La finalité étant d'inviter les élèves à créer un film d'environ 15 minutes à partir d'archive cinématographique, d'images et de sons réalisés par leurs soins.
Ce travail permet de prendre de la distance pour renouveler la perception de notre lieu de vie.

Les élèves du collège Mistral, accompagné de leur professeur Sébastien Spicher, ce sont interrogé sur l'impacte du graffiti sur le territoire de la ville d'Arles mélant images d'archives et interviews.

Kinékino: un partenariat très créatif entre Cinémémoire, le Grand Port Maritime de Marseille et le Collège de l'Estaque.

L’histoire de la ville de Marseille est depuis ses origines liée au commerce maritime, depuis sa fondation par des marins grecs en -600 avant J.C. Premier port de Méditerranée, le port de Marseille a été une plaque tournante entre l’Orient et l’Occident. Aujourd’hui Marseille est toujours tournée vers la mer, son port joue encore un rôle principal dans l'économie de la ville, son trafic représente 88 millions de tonnes de marchandises par an.

Riche d'une Histoire vieille de 2616 ans, le port livre ses secrets aux élèves de la classe "Ville-Port", à travers un projet pédagogique KinéKino.